mardi 20 février 2007

Apparition


Sœur Véronique tomba à genoux, extasiée
Environné du chœur des plus beaux anges
Dieu resplendissant venait de lui apparaître
Le diable aux mille séductions Satan le Seul
La laisserait en paix, et elle adorerait à jamais
Celui pour qui elle vivait enfermée, l'Éternel
Celui pour qui elle vivait enfermée, l'Éternel
La laisserait en paix, et elle adorerait à jamais
Le diable aux mille séductions Satan le Seul
Dieu resplendissant venait de lui apparaître
Environné d'un chœur des plus beaux anges
Sœur Véronique tomba à genoux, extasiée

3 commentaires:

Hélène Larrivé a dit…

La sainte des aficionados... la malheureuse, elle n'avait pas voulu ça... mais avec le show biz, on ne sait jamais où on va...

Gérard Amate a dit…

Elle présentait un leurre

Hélène Larrivé a dit…

Chacun son goût. Moi, je préfère Thérèse et ses poèmes au Christ: j'ai toujours préféré l'érotisme à la corrida. Beuarkkk.